Ligue Europa Rennes – Astana / L’avant match complet

Astana

Le stade rennais vient de faire un long déplacement pour rejoindre Astana au Kazakhstan. Un périple de 6000 km soit 7h30 de vol pour disputer leur 2ème rencontre de ligue Europa.

Astana, une équipe à craindre

Habitué des rencontres Européenne, Astana dispose de joueurs étrangers très intéressants. Sabri Lamouchi évoque son adversaire :

« C’est une équipe très athlétique qui domine son Championnat depuis quelques années, avec des joueurs étrangers de qualité. Il faudra être vigilants sur phases arrêtées, mais aussi dans le jeu »

Le groupe Rennais




Diallo, Koubek, Gertmonas – Bensebaini, Traoré, Da Silva, Zeffane, Danzé, Gélin, Gautier, Huard, Baal – Johansson, André, Bourigeaud, Léa Siliki, Grenier, Poha, Guitane – Del Castillo, Siebatcheu, Niang.

Cependant, ni Sarr, ni Ben Arfa, ni Mexer ne feront partis du voyage :

« C’est un choix de ma part de ne pas lui faire subir ce long voyage en sachant que le match à Monaco aura lieu 48 heures après notre retour ».

Pedro Henrique le retour

Ravi d’affronter le stade rennais, Pedro Henrique a évoqué sa surprise en apprenant qu’il allait affronter son ancien club :

« Je voyageais vers le Brésil. On avait six jours de repos et j’en avais profité pour aller voir ma femme et ma fille, restées au pays. En escale à Francfort, quand j’ai enlevé le mode avion de mon portable, j’ai vu plein de messages arriver ! Il y avait ma femme, mon agent : « T’as vu, tu vas jouer contre Rennes ! » C’était une sensation assez bizarre (rires). Ensuite, j’ai eu Mexer par messages sur WhatsApp. On a un groupe des anciens Rennais lusophones : lui, Gelson Fernandes, Pedro Mendes et Afonso Figueiredo. On en a rigolé et ce même jour, Pedro Mendes a été convoqué en sélection portugaise. J’étais vraiment content pour lui et le tirage. C’était une belle journée. »

La rencontre se disputera à 16H50 au Astana Arena (30.000 places).